Lapo Elkann, héritier de l’empire FIAT, petit fils de Giovanni Agnelli et responsable de l’image de la célèbre marque automobile italienne, est encore une fois dans la tourmente. Hier soir, à New York, après deux nuits « folles » en compagnie de prostituées transsexuelles, le jeune milliardaire a simulé un kidnapping en extorquant 10.000 euros à sa famille pour récupérer des espèces après avoir dépensé des sommes faramineuses dans des festins à base de sexe et de cocaïne. Découvert par la police new-yorkaise, Elkann a été arrêté puis relâché, en attente d’une convocation au tribunal. L’entrepreneur aurait appelé sa famille pour dire qu’il était l’otage d’une femme qui lui aurait fait du mal si la rançon n’était pas payée. Les avocats de la famille se sont donc adressés aux autorités américaines. Ces dernières ont découvert ensuite qu’ils s’agissait d’une escroquerie planifiée par Elkann et par la prostituée transgendre qui l’accompagnait. Ce n’est pas la premier fois que l’héritier, élu pour quatre fois « best dressed man » par la revue Vanity Fair, est mêlé à un scandale. En octobre 2005, Lapo Elkann fut hospitalisé avec un pronostic vital engagé sur Turin, après avoir consommé un cocktail de cocaïne, d’héroïne et d’opium, pendant une nuit de débauches en compagnie de plusieurs prostituées transsexuelles.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here