Ladyhawke existe, elle vit en Toscane et cuisine magnifiquement bien.  

Lorsque l’on parle du Relais et Châteaux « Il Falconiere » au coeur de la Toscane, on aurait envie de commencer le récit avec « Il était une fois … » . Le lieu et la nature qui l’entourent ont effectivement quelque chose d’un conte de fée. Ici on conçoit l’accueil comme dans cette Italie d’autrefois, lorsque on arrivait dans une auberge en tant que client, et que l’on en repartait comme un membre de la famille.

Les deux propriétaires, Silvia, chef étoilée, et Riccardo baracchi, son mari, contribuent certainement à cette atmosphère de convivialité exceptionnelle. C’est tellement agréable de jouer avec Silvia aux apprentis cuisiniers, pendant ses cours tenus dans un des bâtiments anciens de cette propriété qui remonte au XVII siècle. Dehors, le soleil se couche. Les cyprès en contre jour ressemblent à des pointes de pinceau en train de peindre ce ciel enflammé. Entre-temps Silvia coupe, mélange, bat du fouet, prépare les pâtes tout en racontant plein d’épisodes croustillants sur sa famille et sa vie à l’hotel. Parmi ses plats signatures on peut découvrir les délicieux pici toscani, sorte de spaghettis épais entièrement préparés à la main, ou le pinzimonio etrusco, une sauce spéciale à base de miel et d’épices secrètes qui donnent un gout exquis aux crudités. Silvia connait par coeur la partition des saveurs et  le résultat de ses recettes est toujours époustouflant, une sorte de jazz culinaire qui laisse littéralement …bouche bée.

Pour Riccardo, ici c’est la maison familiale, cette propriété magnifique l’a vu grandir et il s’est épris d’œnologie et de fauconnerie. Lui aussi est une mine inépuisable d’anecdotes, c’est un vrai plaisir lorsqu’il invite ses amis à participer aux vendanges et à faire la fête avec lui.

Parmi les vins produits par ses vignobles, une attention toute particulière va au Astore, un des premiers « méthode champenoise » à exister en Italie, et au courageux Pinot Noir des montagnes.

L’endroit n’est rien d’autre que ce décor sublime que l’on retrouve dans les films tournés dans la région: « Gladiateur » de Ridley Scott ou « Le patient anglais » de Minghella. Pas besoin d’effets spéciaux. Il y a tout ce qu’il faut pour être émerveillé: une terrasse fabuleuse permet de contempler ce panorama d’exception. Pour se relaxer on trouve deux belles piscines entourées d’oliveraies et le spa qui propose les produits de la maison historique Santa Maria Novella, forte de ses 400 ans de recherche en cosmétique et phytothérapie. On repart avec une peau de bébé parfumée à l’eau de rose et avec les yeux comblés par ce paysage qui a su enchanter et inspirer Piero della Francesca, précurseur de la Renaissance. En échange on laisse un petit peu de nostalgie, celle qui donne envie de revenir.

Que voir autour: la médiévale Cortona, avec ses ruelles, ses « trattorie » traditionnelles et son étonnant musée étrusque ainsi que la splendide Arezzo, avec son colonat dessiné par Giorgio Vasari. Sur sa place époustouflante, chaque été a lieu « la giostra del Sarracino », fête traditionnelle, et  plus loin dans l’église de San Francesco on peut y admirer « La leggenda della Vera Croce », fresque exceptionnelle peinte par Piero della Francesca.

Eva Morletto

How to:

Il Falconiere (Relais & Châteaux)

Località San Martino Bocena, 370,

52044 Cortona (Arezzo)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here